Service client au 09 69 39 77 58
retrait gratuit  en magasin E.Leclerc
  1. NEWSLETTER
  2. Mon compte
  3. Panier

    Derniers articles ajoutés ×

    Votre panier est vide.

  4. carte E.leclerc

Vins du Beaujolais

Le Beaujolais : un vin aromatique et racé

Le vignoble du Beaujolais est une bande d’une cinquantaine de kilomètres de long sur une vingtaine de large, située au nord de la région lyonnaise. Le Beaujolais se caractérise par un sol granitique et acide et un climat continental aux hivers froids et secs bénéfiques à la vigne. Le vignoble souffre cependant parfois de printemps particulièrement froids et doit subir les assauts dévastateurs de gelées tardives. Cependant, la Saône a un rôle modérateur non négligeable et tempère la rudesse de ce climat.

Tous les ans, il est produit environ 1 million d’hectolitres de vins de Beaujolais. Le Beaujolais nouveau représente environ un tiers de la production. Ce dernier est consommé pour moitié en dehors de l’hexagone.

Vins du Beaujolais : la région viticole

Le Beaujolais et le Lyonnais : une région viticole marquée par la diversité

S’il est majoritairement implanté dans le département du Rhône, le vignoble du Beaujolais s’étend également à quelques communes du département de la Saône-et-Loire. Situé au sud du vignoble dit du Mâconnais, il correspond à l’extrémité méridionale du vignoble de Bourgogne à laquelle il est rattaché.

La diversité des vins du Beaujolais vient en partie de sa large palette de microclimats - qui sont liés à l’exposition de la vigne, à sa pente, ainsi qu’au relief qui peut agir comme une véritable protection -, mais aussi à l’immense variété de ses sols. En effet, le nord du vignoble est composé en grande majorité de sols granitiques tandis que le calcaire prédomine au sud. Si le Beaujolais est quasi exclusivement composé de vin rouge dont la base reste, au nord comme au sud, du cépage gamay, on ne peut que constater l’immense variété des terroirs, socles de douze appellations d’origine contrôlée différente, déclinées pour une grande partie en vins primeurs.

Vins carte du Beaujolais : la région viticole

La caractéristique clé des vins du Beaujolais : la macération carbonique

Une particularité du Beaujolais réside dans le procédé de vinification utilisé dite « méthode de macération carbonique ». Cette macération carbonique consiste à placer pendant quelques jours les grains de raisin entiers (contrairement aux procédés classiques dans lesquels le raisin est foulé, c’est-à-dire écrasé) dans une cuve saturée en dioxyde de carbone. Privés d’oxygène, les raisins seront sujets à des réactions dites anaérobie qui conduiront à des modifications sensibles de leur composition interne et à la production d’arômes riches et intenses. Les grains ne seront écrasés qu’à l’issue de cette phase et un procédé classique de vinification pourra commencer.

Pour pouvoir être mise en œuvre, cette technique de macération implique que les grains de raisin soient intacts au moment où ils sont placés dans la cuve. Cela explique la nécessité des vendanges manuelles dans le Beaujolais.

Cette méthode est tout particulièrement utilisée pour les Beaujolais dits primeurs, qui ont vocation à être dégustés très jeunes, seulement quelques mois après la fermentation.

Les appellations d'origine contrôlée et les crus du Beaujolais

Le vignoble du Beaujolais compte trois appellations d’origine contrôlées, le « Beaujolais », le « Beaujolais-Villages », et le « Beaujolais Supérieur » ainsi que dix crus.

L’appellation « Beaujolais » comprend l’ensemble du vignoble. Elle est en très grande partie commercialisée sous la forme du Beaujolais nouveau.

L’appellation « Beaujolais-Villages » correspond à la partie centrale du vignoble et à sa frange nord. Il se caractérise par une robe intense rouge grenat et exhale des arômes de fruits rouges. Cette appellation est en partie commercialisée comme Beaujolais-Villages nouveau, mais peut également se garder deux années.
L’appellation « Beaujolais Supérieur » est honorifique et ne correspond en aucun cas à un territoire. Pour l’obtenir, le titre alcoométrique volumique doit s’élever à 11°, au lieu de 10° pour un Beaujolais ordinaire. Le vin Beaujolais Supérieur est le vin de référence des bouchons lyonnais où il est servi dans le pot Beaujolais, un flacon en verre de 46 cl à fond épais, pour accompagner la cuisine locale, les saucissons briochés, les tripes et le boudin. Très fruités, avec des arômes de groseille et des senteurs de cassis, ils doivent être consommés dans les deux ans.

Les dix « crus du Beaujolais » regroupent les « tendres » - Chiroubles, Fleurie et Saint-Amour, et les « robustes » - Brouilly, Côte-de-Brouilly, Juliénas, Régnié, Chénas, Morgon, et Moulin-à-Vent. Tous ces crus peuvent être commercialisés sous l'appellation: "Bourgogne Gamay". Ils développent en bouche des arômes de fruits rouges et d’épices. Les crus du Beaujolais, à l’exception du Morgon et Moulin-à-vent doivent être bus jeunes pour pouvoir pleinement apprécier la complexité de leurs arômes.

Pour aller plus loin : Découvrir les autres régions viticoles de France.

Magerips