1. NEWSLETTER
  2. Mon compte
  3. Panier

    Derniers articles ajoutés ×

    Votre panier est vide.

  4. carte E.leclerc
 

Comment reconnaître un bon champagne ?

 

Pour célébrer un anniversaire, un mariage ou une soirée en amoureux, rien ne vaut un bon champagne. En tant que très grand vin, il nécessite quelques connaissances pour être bien choisi. Avant toute chose, une bouteille de champagne doit nécessairement comporter la mention « champagne » sur la bouteille. Découvrez nos astuces pour savoir comment choisir un bon champagne et trouvez la bouteille idéale en quelques clics.

 

Décrypter l’étiquette d’une bouteille de champagne

L’étiquette d’une bouteille de champagne est très révélatrice de la qualité de cette dernière. Encore faut-il savoir lire entre les lignes… Voici nos conseils pour apprendre à la décrypter.

 Étiquette Champagne

            L’embouteilleur

Vous avez sans doute déjà remarqué deux lettres présentes sur les bouteilles de champagne. Il s’agit du statut de l’embouteilleur. Ces initiales précèdent le numéro d’immatriculation attribué par le CIVC (Comité Interprofessionnel des Vins de Champagne). À noter que les 3 initiales les plus intéressantes sont RM, NM et SR.

-        RM Récoltant-manipulant. Comme son nom l’indique, il est question d’un vigneron qui cultive ses vignes, vinifie sa récolte et élabore lui-même son champagne.

-        NM Négociant-manipulant. Une société achète les raisins d’un vigneron afin de les vinifier et de fabriquer son propre champagne.

-        SR Société de Récoltants. Des producteurs se regroupent pour commercialiser une marque commune.

-        RC Récoltant-coopérateur. Une coopérative récupère les raisins d’un viticulteur et les lui rend après la seconde fermentation. Ce dernier appose ensuite son nom ou celui de sa marque sur les bouteilles.

-        CM Coopérative de manipulation. Une cave récupère les raisins de ses adhérents pour les presser, les vinifier et réaliser des assemblages. Elle commercialise ensuite les bouteilles sous le nom de la coopérative ou d’une marque commune.

-        MA Marque Auxiliaire. Marque qui vend un champagne sans l’avoir élaboré. Il peut aussi s’agir de la propriété d’une enseigne de grande distribution.

-        ND Négociant-distributeur. Une personne physique achète des bouteilles déjà produites et y appose son étiquette.

            Les crus

En Champagne, on compte plus de 300 communes viticoles, cotées depuis le début du XXe siècle selon la qualité de leurs vins, et de ce fait selon le prix de leurs raisins. Il existe 17 villages cotés 100 (les grands crus), 44 villages cotés entre 90 et 99 (les premiers crus) et les autres en dessous ne sont pas classés.

-        Le grand cru est le meilleur champagne, celui qui provient de communes cotées 100, c’est-à-dire possédant les meilleurs terroirs. C’est donc par extension le champagne le plus cher.

-        Le champagne premier cru indique qu’il provient de communes cotées entre 90 et 99.

-        Le champagne millésimé contient uniquement les raisins d’une même année et vieillit au moins 3 ans en cave. C’est pour cela que son goût varie selon les années.

-        Le brut sans année (BSA) est obtenu à partir de cépages, d’années et de régions différentes afin de garantir le goût typique de la marque. En général, un champagne est fabriqué à partir d’un tiers de chardonnay, un tiers de pinot noir et un tiers de pinot meunier, puis élevé 18 mois en cave.

-        Les autres appellations telles que « cuvée spéciale », « brut réservé », « brut premier », « grande réserve » n’ont aucun caractère réglementaire et sont à l’appréciation des grandes maisons ou vignerons indépendants.

 

            Les cépages

Ne porte pas l’appellation « champagne » qui veut ! Trois cépages sont acceptés : le chardonnay (cépage blanc à jus blanc), le pinot noir et le pinot meunier (deux cépages de raisins noirs à jus blanc).

En résumé, pour bien choisir une bouteille de champagne, cela passe d’abord par la lecture et le décryptage de l’étiquette qui en dit long sur la qualité du champagne en question.

 

 Considérer le prix de la bouteille

Trouver un champagne pour moins de 15€ est compliqué. Ensuite, les prix peuvent s’envoler, selon qu’il s’agisse d’une grande maison, d’un millésime exceptionnel ou d’un grand cru. Rassurez-vous, vous pouvez malgré tout profiter d’un rapport qualité-prix imbattable (autour de 20€) en optant pour des champagnes de vignerons.

 

 Observer la robe du champagne

Une fois que votre bouteille de champagne est ouverte, prenez le temps d’observer sa couleur. Plus elle est claire, plus le champagne est léger. Plus foncée, le champagne sera plus puissant. Comment savoir si un champagne est encore bon ? Si sa robe est très foncée, il est possible que le champagne soit oxydé.

 robe du champagne

 Analyser la qualité des bulles du champagne

Plus il y a de bulles fines dans votre champagne, meilleur il est. En effet, les petites bulles sont un gage de puissance aromatique. Une grosse bulle est plus agressive et moins agréable.

Maintenant que vous savez comment reconnaître un bon champagne, découvrez comment conserver le champagne dans les règles de l’art.

Magerips