Service client au 01 49 87 27 77
retrait gratuit  en magasin E.Leclerc
  1. NEWSLETTER
  2. Mon compte
  3. Panier

    Derniers articles ajoutés ×

    Votre panier est vide.

  4. carte E.leclerc

Vins de Bordeaux

Vins de Bordeaux, fers de lance de la viticulture française

Avec plus de 110 000 hectares de vignes, le Bordelais est l’une des régions viticoles les plus importantes de France. Pas moins de 38 appellations se partagent la richesse de ce territoire bercé par un climat océanique et par la proximité de l’océan Atlantique. Ces conditions climatiques, on les retrouve en bouteille, mélangées à un savoir-faire ancestral et à des cépages typiques du sol girondin. Le résultat ? Quelques grands crus réputés dans le monde entier, mais aussi des vins de Bordeaux au succès populaire et festif indémodable.

Vins de Bordeaux : la région viticole

Le vignoble des vins de Bordeaux divisé en cinq grandes zones de production

Traditionnellement, le vignoble des vins de Bordeaux est découpé en cinq sous-régions : le Médoc, les Graves, l’Entre-deux-Mers, le Sauternais et la Rive droite. La Garonne et la Dordogne sont deux éléments naturels qui sont souvent utilisés pour délimiter géographiquement ces subdivisions. Au nord de l’agglomération bordelaise, le Médoc est un premier territoire viticole, consacré exclusivement à la production de vins rouges de Bordeaux. Au sud de Bordeaux, longeant la rive gauche de la Garonne, le vignoble des Graves tire lui profit de son sol composé de graves (des graviers aux origines pyrénéennes très appréciés pour la viticulture) pour produire des vins rouges, blancs, moelleux et liquoreux. Sur cette même rive gauche de la Garonne, le vignoble du Sauternais, ou vignoble de Sauternes, s’attache à commercialiser des vins blancs liquoreux de Bordeaux sous les principales AOC Sauternes et Barsac. Situé entre la Garonne et la Dordogne, le vignoble de l’Entre-deux-Mers est la quatrième sous-région viticole du Bordelais. On y produit les trois couleurs de vin ainsi que des vins blancs liquoreux. La Rive droite enfin, englobe les vignobles du Bougeais et du Blayais, au nord de Bordeaux.

Vins Carte de Bordeaux : la région viticole

Vins bordelais : trois cépages rouges, autant de cépages blancs

Dans les vignobles bordelais, trois cépages sont principalement utilisés pour donner naissance aux vins rouges : le Merlot, le Cabernet Sauvignon et le Cabernet Franc. Le premier est le cépage le plus cultivé en France, et le premier cépage rouge au monde. Il permet d’apporter au vin de la rondeur et une certaine souplesse aux tanins. Le second, doit son existence au métissage hasardeux Cabernet Franc-Sauvignon blanc, réalisé au XVIIe siècle. Facile à cultiver, il est réputé pour résister au gel et à la pourriture. En bouteille, il délivre un arôme spécifique de « poivron vert » qui le caractérise. Le troisième enfin, est célèbre pour sa finesse aromatique et ses arômes épicés. Il présente une assez bonne aptitude au vieillissement, une qualité qui lui permet de séduire de nombreux producteurs. Côté vins blancs, trois autres principaux cépages sont cultivés pour créer un vin blanc de Bordeaux : le Sémillon, le Sauvignon et la Muscadelle. Le Sémillon voit sa surface de production se réduire en France au fil des années, mais continue de séduire pour son bourgeonnement progressif qui permet, en cas de gelée tardive, d’assurer une récolte. Il se manifeste par des arômes de miel, de fruits secs grillés, d’agrumes confits, de fleur d’acacia... Plus répandu, le Sauvignon est reconnaissable à son arôme caractéristique, que l’on décrit avec des senteurs de pamplemousse, de fruit de la passion, de bourgeon de cassis, de genêt et de buis. La Muscadelle apporte enfin, comme son nom le laisse deviner, des arômes de muscat et de fleur d’acacia. Elle est principalement utilisée pour créer des vins doux ou liquoreux.

Grands vins de Bordeaux : des AOC à la réputation internationale

Parmi les 38 appellations que compte le territoire de cette région viticole, plusieurs sont particulièrement réputées pour constituer la vitrine du vignoble bordelais. C’est le cas des AOC Bordeaux, Médoc, Graves, Saint-Émilion, Pomerol, et Sauternes. La première est une AOC générique à laquelle peuvent prétendre l’ensemble des vins issus de ce territoire, sous réserve de respecter certaines conditions. Associée à cette AOC, les autres appellations ont peu à peu construit la renommée internationale du vignoble bordelais. Quelques-uns des plus grands vins français portent ainsi l’une de ces appellations. Un Pétrus de la région de Pomerol n’éprouvera par exemple aucune difficulté à se classer parmi les vins les plus chers du monde. Sélectionné pour accompagner un repas, il requerra une certaine élégance pour son ouverture et son service. Mais il n’est pas toujours utile de débourser des sommes astronomiques pour acquérir un grand vin de Bordeaux. Derrière les AOC Médoc et Saint-Émilion se cachent par exemple quelques grands crus, à l’instar d’un Château Latour ou d’un Château Cheval Blanc, que l’on peut parfois réussir à dénicher dans les foires aux vins.

Pour aller plus loin : Découvrir les autres régions viticoles de France.

Magerips