Retrait gratuit en magasin E.Leclerc

  1. Mon compte
  2. Panier

    Derniers articles ajoutés ×

    Votre panier est vide.

  3. carte E.leclerc
 

Interview de Stéphane Monnot du Domaine Edmond Monnot et Fils

visu

Région viticole qui prend un peu l’accent du Sud, le Mâconnais voit alterner panoramas vallonnés et falaises monumentales. Dans ce cadre rêvé, royaume du Chardonnay mais où le Gamay subsiste par endroit, 8,5 hectares de vignes, principalement sur l’appellation “Maranges” en rouge et blanc, ont été plantées en 1920 par Edmond Monnot à Dezize-les-Maranges (Saône et Loire), un village pittoresque aux rues pentues… Stéphane, le petit-fils, est désormais aux commandes du Domaine Edmond Monnot…

Une jeune Appellation pour des vins qui vieillissent bien !

Le vignoble de Maranges qui constitue le trait d’union entre la Côte-d’Or et la Saône et Loire a vu la naissance en 1988 de cette Appellation bourguignonne commune aux 3 villages dont Dezize-les-Maranges. Entre 240 et 400 mètres d’altitude, les vignes sont plantées sur un sol argilo-calcaire à flanc de coteau, sur la pente de la colline des Trois Croix, exposée Sud-est. C’est sur ce terroir que le domaine produit des vins rouges très colorés et puissants avec un grand potentiel de vieillissement (au moins 10 ans) mais également des Blancs issus du chardonnay, riches, bien équilibrés et gras.

Un mode de culture, entre tradition et innovations…utiles !

Travaillée en lutte raisonnée (*), notre vignoble aux cépages fertiles bénéficie d’une taille courte en Cordon de Royat (**), pour respecter le flux des sèves, la répartition latérale des feuillages et mieux répartir les grappes. Afin de favoriser la qualité de nos vins, nous procédons aussi à un ébourgeonnage rigoureux. Enfin, pour gagner en finesse et en fruit, dès les vendanges réalisées - nous vendangeons tout le domaine en caisses de 50 L afin de préserver un raisin intact jusqu’à la table de tri -, nous travaillons par gravité (***) grâce à la construction de notre cuverie en 2009.

Des procédés rigoureux qui respectent l’identité de notre domaine mais intègrent des nouveautés utiles pour améliorer nos vins, en qualité et en constance et rompre avec l’image des Maranges, souvent qualifiés, à tort, de “vins taniques rustiques”.

Commençons la dégustation !

D’abord, pour donner une première idée du style de vins proposés sur le domaine, découvrons notre 1er cru, “Maranges -Côte de Beaune” 2019. Elevé en fût entre 6 et 12 mois, ce rouge 100 % pinot noir s’accompagne de viandes rouges. Sa belle couleur rubis intense s’ouvre sur des fruits rouges et noirs et se prolonge par une belle longueur en bouche aux arômes puissants, structurés et condensés.

Puis ouvrons un 1er cru “La Fussière” blanc 2018, 100% Chardonnay, à la belle couleur or pâle, élevé sur un sol caillouteux, en haut de coteau, sous une barre rocheuse. Il se déguste avec délicatesse sur des mets fins et du poisson. Un vin élégant, de grande finesse, au nez minéral et aux fleurs blanches, au goût discrètement grillé.

Enfin, difficile de résister à la brillance couleur rubis de notre 1er cru “Le Clos des Loyères” 2017. Un 100 % pinot noir, né d’un terroir argileux exposé sud qui lui donne une structure tanique amenée à se fondre avec les années pour laisser place à un vin dense et fin. Un rouge puissant, expressif, élevé 12 mois en fût de chêne de l’Allier et dont la garde peut aller jusqu’à 15 ans !

Face à la crainte de la pandémie, un regain de confiance !

Heureusement, notre production et le travail de la vigne n’ont pas été trop pénalisés par la crise sanitaire et nos infrastructures sont suffisamment grandes pour respecter aisément les règles de distanciation. En revanche, cette période inédite a renforcé la confiance que nous accordons à notre personnel saisonnier qui est resté présent à nos côtés et sur lequel nous avons pu compter. Et puis comme d’autres, pour éviter l’isolement, limiter les risques et préserver l’activité à tout prix, nous avons organisé des ventes de proximité sur le domaine. Un autre moyen de se faire connaître localement pendant que le partenariat engagé avec E. Leclerc nous offre l’opportunité d’être présent aux 4 coins de France. Un bon tremplin et une collaboration fructueuse. Je dirais même une excellente carte de visite !


 (*) La “lutte raisonnée” demande au vigneron une observation précise et permanente de son vignoble afin d’utiliser des traitements chimiques moins agressifs et le moins souvent possible. Elle a pour effet de diminuer d’une manière significative l’utilisation des produits phytosanitaires et peut être considérée comme un premier pas vers l’agriculture biologique.

(**) Le Cordon Royat est un type de taille courte utilisée dans certains vignobles et caractérisée par 1 ou 2 bras horizontaux de 40 cm environ installés dans le sens du palissage sur le fil porteur.

(***) Remplissage des cuves par gravité : technique destinée à optimiser la qualité des vins et qui consiste à remplir les cuves à l’aide d’un chariot élévateur et de bacs à fond incliné.

 À l’extrémité sud de la Côte de Beaune, une porte ouverte sur des 1ers crus d’exceptionvisu

Région viticole qui prend un peu l’accent du Sud, le Mâconnais voit alterner panoramas vallonnés et falaises monumentales. Dans ce cadre rêvé, royaume du Chardonnay mais où le Gamay subsiste par endroit, 8,5 hectares de vignes, principalement sur l’appellation “Maranges” en rouge et blanc, ont été plantées en 1920 par Edmond Monnot à Dezize-les-Maranges (Saône et Loire), un village pittoresque aux rues pentues… Stéphane, le petit-fils, est désormais aux commandes du Domaine Edmond Monnot…

Une jeune Appellation pour des vins qui vieillissent bien !

Le vignoble de Maranges qui constitue le trait d’union entre la Côte-d’Or et la Saône et Loire a vu la naissance en 1988 de cette Appellation bourguignonne commune aux 3 villages dont Dezize-les-Maranges. Entre 240 et 400 mètres d’altitude, les vignes sont plantées sur un sol argilo-calcaire à flanc de coteau, sur la pente de la colline des Trois Croix, exposée Sud-est. C’est sur ce terroir que le domaine produit des vins rouges très colorés et puissants avec un grand potentiel de vieillissement (au moins 10 ans) mais également des Blancs issus du chardonnay, riches, bien équilibrés et gras.

Un mode de culture, entre tradition et innovations…utiles !

Travaillée en lutte raisonnée (*), notre vignoble aux cépages fertiles bénéficie d’une taille courte en Cordon de Royat (**), pour respecter le flux des sèves, la répartition latérale des feuillages et mieux répartir les grappes. Afin de favoriser la qualité de nos vins, nous procédons aussi à un ébourgeonnage rigoureux. Enfin, pour gagner en finesse et en fruit, dès les vendanges réalisées - nous vendangeons tout le domaine en caisses de 50 L afin de préserver un raisin intact jusqu’à la table de tri -, nous travaillons par gravité (***) grâce à la construction de notre cuverie en 2009.

Des procédés rigoureux qui respectent l’identité de notre domaine mais intègrent des nouveautés utiles pour améliorer nos vins, en qualité et en constance et rompre avec l’image des Maranges, souvent qualifiés, à tort, de “vins taniques rustiques”.

Commençons la dégustation !

D’abord, pour donner une première idée du style de vins proposés sur le domaine, découvrons notre 1er cru, “Maranges -Côte de Beaune” 2019. Elevé en fût entre 6 et 12 mois, ce rouge 100 % pinot noir s’accompagne de viandes rouges. Sa belle couleur rubis intense s’ouvre sur des fruits rouges et noirs et se prolonge par une belle longueur en bouche aux arômes puissants, structurés et condensés.

Puis ouvrons un 1er cru “La Fussière” blanc 2018, 100% Chardonnay, à la belle couleur or pâle, élevé sur un sol caillouteux, en haut de coteau, sous une barre rocheuse. Il se déguste avec délicatesse sur des mets fins et du poisson. Un vin élégant, de grande finesse, au nez minéral et aux fleurs blanches, au goût discrètement grillé.

Enfin, difficile de résister à la brillance couleur rubis de notre 1er cru “Le Clos des Loyères” 2017. Un 100 % pinot noir, né d’un terroir argileux exposé sud qui lui donne une structure tanique amenée à se fondre avec les années pour laisser place à un vin dense et fin. Un rouge puissant, expressif, élevé 12 mois en fût de chêne de l’Allier et dont la garde peut aller jusqu’à 15 ans !

Face à la crainte de la pandémie, un regain de confiance !

Heureusement, notre production et le travail de la vigne n’ont pas été trop pénalisés par la crise sanitaire et nos infrastructures sont suffisamment grandes pour respecter aisément les règles de distanciation. En revanche, cette période inédite a renforcé la confiance que nous accordons à notre personnel saisonnier qui est resté présent à nos côtés et sur lequel nous avons pu compter. Et puis comme d’autres, pour éviter l’isolement, limiter les risques et préserver l’activité à tout prix, nous avons organisé des ventes de proximité sur le domaine. Un autre moyen de se faire connaître localement pendant que le partenariat engagé avec E. Leclerc nous offre l’opportunité d’être présent aux 4 coins de France. Un bon tremplin et une collaboration fructueuse. Je dirais même une excellente carte de visite !


 (*) La “lutte raisonnée” demande au vigneron une observation précise et permanente de son vignoble afin d’utiliser des traitements chimiques moins agressifs et le moins souvent possible. Elle a pour effet de diminuer d’une manière significative l’utilisation des produits phytosanitaires et peut être considérée comme un premier pas vers l’agriculture biologique.

(**) Le Cordon Royat est un type de taille courte utilisée dans certains vignobles et caractérisée par 1 ou 2 bras horizontaux de 40 cm environ installés dans le sens du palissage sur le fil porteur.

(***) Remplissage des cuves par gravité : technique destinée à optimiser la qualité des vins et qui consiste à remplir les cuves à l’aide d’un chariot élévateur et de bacs à fond incliné.