Retrait gratuit en magasin E.Leclerc

  1. Mon compte
  2. Panier

    Derniers articles ajoutés ×

    Votre panier est vide.

  3. carte E.leclerc
 

Interview Olivier Coquard du Domaine Coquard

visu

Le Beaujolais au cœur… et à l’esprit !

Dominé par les “Monts du Beaujolais”, sur un relief vallonné de coteaux et de collines aux croupes arrondies, le Domaine Coquard, créé dans les années 1920, possède 13 hectares de vignes, âgées en moyenne de 50 ans. Depuis ce temps, 4 générations se sont succédé et c’est désormais Olivier qui gère l’exploitation pour produire des vins en lutte raisonnée durable (*) selon la charte “Terra Vitis” (**) avec pour ambition de passer en 100 % Bio d’ici au plus tard 5 ans… tout en préservant le patrimoine familial !

Une AOC en pentes… soutenues !

 En plein cœur du Beaujolais, exposées Est-Sud-Est, les parcelles du Domaine Coquard profitent d’un ensoleillement particulièrement favorable à la culture de la vigne sur des pentes inclinées jusqu’à 25 – 30 %, un caractère spécifique à ce terroir. Là, deux types de sols distinguent nos parcelles : des sols plus profonds, argileux et argilo-calcaires où sont cultivés les AOC “Beaujolais” et des sols limono-argileux, situés en bas de pentes recouvertes de sédiments issus de débris de roches où l’on produit des vins plus légers.

Nos vins sont récoltés en majorité à la main (80%) puis vinifiés de façon traditionnelle avec l’utilisation de la macération semi-carbonique (***), une méthode spécifique qui permet de donner des vins très fruités et riches en arômes floraux.

À la générosité du Gamay ! 

C’est à notre cépage 100% Gamay noir à jus blanc que l’on doit nos vins aux arômes de fraises des bois mûres qui s’épanouissent sur une belle attaque en bouche, très équilibrée. Des vins “à partager” qui rappellent parfois les crus de Bourgogne avec leur bouquet subtil, épicé, boisé.
Il en est ainsi de notre “Côte de Brouilly” rouge 2018 à la robe jeune et intense à mi-chemin entre le grenat et le rubis. Le nez n’est pas très “causant” au début mais l'aération lui apporte de fines effluves florales (violette et pivoine) de grenade et une touche de cassis. La bouche est plus alerte sur une attaque déliée et fruitée où prédomine le cassis, cédant avec l’aération à la mûre et à la fraise des bois. L’élevage en fût – 12 mois – renforce son goût tout en adoucissant son côté minéral et lui garantit une durée de garde de 5 à 7 ans. A déguster sur un fromage ou en accompagnement d’un bœuf … bourguignon !
A boire même en été, notre “Beaujolais Rouge” 2019, convivial et agréable tient bien son rang de vin plaisant. A la bonne tenue, avec des notes marquées de fruits rouges (groseilles, mûres, cerises) il s’accorde remarquablement bien avec un assortiment de charcuteries variées, des viandes blanches, un poulet rôti où son parfum poivré et boisé soulignera davantage la saveur du plat.

Face au Covid, compter sur nous et E. Leclerc !  

Pas de restauration, peu d’export, salons annulés… Cette période n’a pas été simple pour notre activité ! Pour autant, nous avons pu assurer quelques livraisons qui nous ont aidé à tenir le coup. Nous avons aussi mis à profit ce temps de réflexion pour travailler à l’élaboration future de notre site internet. Parallèlement, nous avons pu bénéficier du soutien d’E. Leclerc qui, depuis plusieurs années déjà, nous offre une forte visibilité dans son réseau de magasins mais aussi sur le site macave.leclerc dont l’impact est précieux et complémentaire !

 

(*) La “lutte raisonnée” demande au vigneron une observation précise et permanente de son vignoble afin d’utiliser des traitements chimiques moins agressifs et le moins souvent possible. Elle a pour effet de diminuer d’une manière significative l’utilisation des produits phytosanitaires et peut être considérée comme un premier pas vers l’agriculture biologique.

(**) La démarche Terra Vitis® qui rassemble plusieurs centaines de vignerons issus de toutes les régions viticoles françaises engage à respecter le vignoble et ses hommes. Elle affirme que la terre, l’eau, l’air, la vigne et le vin doivent être protégés par des règles strictes pour que nos enfants puissent profiter demain de nos paysages viticoles. C’est aussi une certification alimentaire qui trace la qualité, des vignes jusqu’à la bouteille. Elle est reconnue par le Ministère de l’agriculture et a obtenu l’équivalence du niveau 2 de la Certification Environnementale.

(***) Macération semi-carbonique : c’est une macération carbonique typique en Beaujolais, qui est essentiellement utilisée pour l’obtention des Beaujolais et Beaujolais-Villages primeurs. La différence avec la vraie macération carbonique réside dans le fait qu’une fois la cuve remplie, on n’ajoute pas de gaz carbonique exogène, mais on laisse la cuve se saturer toute seule en gaz carbonique sous l’effet de la fermentation alcoolique. Comme le gaz carbonique est plus lourd que l’air, la cuve reste saturée en CO2 même si elle n’est pas fermée hermétiquement.